Vierge Marie, Jésus Christ, Flamme d'Amour, Marie, Mère de Dieu
Drop Down Menu

 

Le Journal Spirituel
d'Élisabeth Kindlmann

 - 414 pages -



Pour en savoir plus

 

 



La statue en résine de la Vierge de la Flamme d'Amour - 50 cm

Our Lady of the Flame of Love statue

 

NON-DISPONIBLE


 cliquez sur ce lien pour commander

 

Le coin de la prière

Je vous salue, Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
répandez l’effet de grâce de votre Flamme d’Amour sur toute l’humanité,
maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Texte originalRéduire Agrandir le texteAugmenter Imprimer ce texteImprimer Envoyer ce lien par courrielRecommander

Nouvelle supplique demandée par la Vierge Marie

Par l'entremise d'Élisabeth Kindelmann, la messagère de sa Flamme d'Amour, la Mère de Dieu demande de faire connaître au monde entier cette nouvelle supplique. Voici ce que Élisabeth relate dans son Journal spirituel:


--début de la citation--

Octobre 1962. Annotation postérieure au Journal

Ce que je vais consigner maintenant, la Sainte Vierge me l’a dit en cette même année de 1962. Je le portais depuis longtemps en moi, sans me décider à l’écrire. C’est une demande de la Très Sainte Vierge:

«À la prière par laquelle vous m’honorez, l’Ave Maria, ajoutez cette demande, de la manière suivante:


“Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femme, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, répandez l’effet de grâce de votre Flamme d’Amour sur toute l’humanité, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.”»


Note: L’évêque compétent demanda à Élisabeth: «Pourquoi devrions-nous réciter le très ancien Ave Maria d’une façon différente?»

Le 2 février 1982, le Seigneur Jésus répondit:

«C’est exclusivement grâce aux suppliques efficaces de la Très Sainte Vierge que la Très Sainte Trinité accorda l’effusion de la Flamme d’Amour. Par elle, demandez dans la prière avec laquelle vous saluez ma Mère très sainte:

“Répandez l’effet de grâce de votre Flamme d’Amour sur toute l’humanité, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.”


Afin que, par son action, l’humanité se convertisse.»

La Très Sainte Vierge:

«Je ne veux pas changer la prière par laquelle vous m’honorez; par cette supplique, je veux plutôt secouer l’humanité. Celle-ci n’est pas une nouvelle formule de prière, elle doit être une supplique constante.»

--fin de la citation--


N'oublions pas de prier le chapelet en y insérant cette supplique. Celle-ci aveugle Satan au plus haut point, le chasse et le rend incapable de nuire aux âmes pour lesquelles nous prions de cette manière.

Parmi les promesses que la Vierge Marie a faites par la Flamme d'Amour, pour chaque trois Ave Maria que l'on récite en y insérant la supplique ci-dessus, une âme est ainsi délivrée du purgatoire pour entrer au Ciel, sa destination finale dans la vision béatifique.

Durant le mois de novembre qui est le mois des défunts, pour chaque Ave Maria que l'on récite en utilisant cette même supplique, dix âmes sont délivrées du purgatoire:

La Vierge Marie: «Ta compassion pour les pauvres âmes a tellement ému mon Coeur maternel, ma petite, que je te concède la grâce que tu as demandée. Si à quelque moment que ce soit, en invoquant ma Flamme d'Amour, vous récitez en mon honneur trois Ave Maria, chaque fois une âme sera libérée du Purgatoire. Durant le mois des défunts (en novembre), à la récitation de chaque Ave Maria, dix âmes seront libérées du Purgatoire. Les âmes souffrantes doivent aussi sentir l'effet de grâce de la Flamme d'Amour de mon Coeur maternel.»